lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu malevolentia – ex oblivion

Loading...

“iä, iä, cthulhu fhtagn”
“iä, iä, cthulhu fhtagn”
dans sa demeure de r’lyeh, cthulhu, rêve et attend
mes rêves me transportent dans d’anciennes cités
a l’aube des âges et par~delà les temps
par des portes béantes aux grands angles grossiers
d’interminables murs aveugles et orgueilleux
s’ouvrent sur de hautes ruines de basalte noir
une foule immobile chantе d’une même voix
des prièrеs obscures dans une langue oubliée
aux accents angoissants qui suscitent l’effroi
que mes sens oniriques savent aisément parler
la foule exaltée évoque dans ses prières
les anciens qui étaient et qui seront encore
n’est pas mort ce qui à jamais dort et par~delà d’étranges
éternités peut mourir même la mort!
“iä, iä, cthulhu fhtagn”
“iä, iä, cthulhu fhtagn”
je le vis chaque nuit, je ne sais que trop bien
qu’au~delà de ce jeu se cache votre fin
somnambules éveillés, ne me voyez~vous donc pas?
mes cris se fanent n’entendez~vous donc pas?
sur l’autel de pierre noire, une enfant endormie
ne semble perturbée par la cérémonie
une lame d’obsidienne découpe lentement ses chairs
qu’un prêtre vaticinant se hâte d’explorer
d’un geste assuré il écarte les viscères
extirpant de son ventre les présages d’une nouvelle ère
par~delà les murs s’élèvent brutalement
d’épaisses tours de brouillard, grandes et fières
une rafale étrange déferle sur l’assistance
eteint sans distinction ardeurs et flambeaux
des profondeurs de l’abîme succède aux miasmes putrides
un chaos rampant, une horreur sans nom