lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu saf – dlb

Loading...

j’ai garé l’allemande, et dans le coffre, deux, trois bombes on fait le chouffe
moteur allumé je fais les comptes, au cas où les kondés descendent
je veux la paix avant la trentaine, bien lancé avant la vingtaine

mais passé un jour s’efface, que des souvenirs pas de pesos
tu n’as pas l’étoffe, tu n’as pas de vie, je comprends pas le chinois, à part les king
je veux parler de moi, parait~il, et lеs appels manqués ça défile
ma bébé mets lе mode avion, ça me bipe si il y a bon plavon
j’aurais jamais pensé avant, mais le bif il fait divaguer

minimum un million dans le compte pour prendre du recul
minimum un p38 pour pas prendre de recul
je vise dans le mille, et je vais m’approcher du cœur
la cité en chœur, eh

parlons de business parlons affaires, je me suis déplacé rien que pour ça
j’ai la mission de finir ma pierre, demain matin je suis chez l’avocat
mg ramène kishta, je ramène ma part, mama est ravie, merci
au téléphone papa me dit, bien mon fils

je parade dans la ville dans un bolide, merci
partout où je passe les gens m’applaudissent, merci
je parade dans la ville dans un bolide, merci
partout où je passe les gens m’applaudissent
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui

je fais du compter, plus de perte et, moins de billets que ton patron
je fais des casse~têtes, je fais des photos, mais je voyais que ça rentrait pas trop
ouh je vais pas me plaindre, chaque fois que je sors on m’arrête c’est la folie
ouh je vais pas m’éteindre, ils connaissent pas encore le quart de ma story

j’allume un pétou, encore ce foutu pétou, pétou
on t’écoute de partout, mais t’entends le roro me répète pétou
bang, bang, bang, bang, une voix de miel, j’ai cru que tu m’aimais mais c’était pas vrai
oh tout pour ma mère, j’ai pas d’amour à donner j’en suis navré

minimum un million dans le compte pour prendre du recul
minimum un p38 pour pas prendre de recul
je vise dans le mille, et je vais m’approcher du cœur
la cité en chœur, eh

parlons de business parlons affaires, je me suis déplacé rien que pour ça
j’ai la mission de finir ma pierre, demain matin je suis chez l’avocat
mg ramène kishta, je ramène ma part, mama est ravie, merci
au téléphone papa me dit, bien mon fils

je parade dans la ville dans un bolide, merci
partout où je passe les gens m’applaudissent, merci

je parade dans la ville dans un bolide, merci
partout où je passe les gens m’applaudissent
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui, merci, oui, oui, merci
oui, oui
merci