lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 13 block – ghetto

Loading...

ghetto, et toutes ses sales histoires
ghetto
ouais j’en ai marre (soixante)

j’en ai marre
viens me voir si y’a un truc que t’aimes pas chez moi
vas-y, dis-le moi en face (dis-le, dis-le, dis-le)
on se lève le matin comme tout le monde
on a démarré de rien comme tout le monde
on a juste essayé de pas faire comme tout le monde
et on est mieux comme aç (treize)
nous aussi on a fait la brique
nous aussi on a tenu les briques, dans les binks on fêtait nos anniv’
si un clio 4 est posé devant la pharmacie
c’est que les grands de la té-ci vérifient
que les p’t-ts font pas les cons avec les ients-cli
les bons retours, les critiques, tu vois
les ennemis font du biff, tu vois
on sait jamais faut qu’on réplique, tu vois
que tout soit carré dans la ville, tu vois
on a déjà perdu des amis, tu vois
entre ceux qui ont perdus la te-tê
ceux qui n’habitent plus à côté
ceux qui ont pris des peines exemplaires
ils finissent souvent seuls et tristes
ghetto, et toutes ses sales histoires

ghetto, dur de me décoller de ça
ghetto, et toutes ses sales histoires
ghetto, dur de me décoller de ça
déchets ent-ssés au block

viens chez nous c’est comme au bled
stopper la vente, c’est mort
block marchera sur des corps
et ça, ils savent
t-max, casque intégral
fais que des aller-retours
prend sac de sport c’est bizarre
ennuis nous traquent comme les keufs
ennuis nous traquent comme les meufs
embrouille de tess, prix d’une carotte qui est rush
yeuz plus gros que le ventre
face aux rats à présenter tes ventes
on veut toujours plus le gang
ghetto, et toutes ses sales histoires

ghetto, dur de me décoller de ça
ghetto, et toutes ses sales histoires
ghetto, dur de me décoller de ça (nonante)
qualité, quant-té, qualité, défaut

napoli, cali, mali, congo
manie le calibre, produit mexico
kush a l’intérieur, tout pour le métaux
produit mexico, bibi la gue-dro
quechua le manteau, merci decathlon
ô merci stavo, big-up a deusté (merci stavo)
je vide et je vide, je destock, je vide
chercher la source et je suis off
je vide et je vide, je destock, je vide
que de la white dans la saccoche au chaud
ghetto, et toutes ses sales histoires

ghetto, dur de me décoller de ça
que dieu me pardonne pour le sale que j’ai fait

et pour le sale que je ferais
revendre la dope à la gérard fauré
aux grands homme, c’était l’un de mes plus grands rêves
prends pas la parole pour les faire
la vie un combat je peux pas perdre, oui
ramène les euros, si ça rentre pas, j’fais les gros yeux à la fendi
on a saigné 11 heures minuit
j’vois plus les tox’s que ma famille
je devais recharger, bonbonne est vide
pet-t a pet-t, je quitte le cellier
mama ton fils, n’est pas un bandit
mais si on me cherche je le brandis
et si je suis là aujourd’hui
c’est que devant la juge j’ai bien menti