lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – passe le mic

Loading...

[couplet 1]
un tas d’types trouvent mes propos comme mon âme soul
je m’extirpe, flingue m pokora sur la dancehall
j’manque de rien mais j’suis pas riche comme roc-a-fella
coupe le son… ma vie s’poursuit en a capella
j’ai p-ssé l’âge d’rapper mes textes
pour les posters d’ma chambre
j’attends rien d’personne, j’compte bien tenter ma chance
1.2.m.e sur l’beat, caisse claire qui claque, fils
dans c’biz, faut que j’monte vite pour percer xxx
aux gens qui m’tiennent, mes soss, hasta siempre crew
on l’flow, les phases, tout ce qu’il faut pour tenter l’coup
vas-y, arrête de mentir, on trinquera si je m’en tire
mon ambition va même au-delà d’fonder un empire
avant que l’averse tombe, j’gratte des putains rimes sombres
cerveau embrouillé que vin et les platines sondent
j’prends mon avenir en main, beaucoup attendent qu’on s’élève
mec, si j’crève demain, j’partirai sourire aux lèvres

[refrain] ×2
depuis 9.7, dans l’trip, je trime sans céder
j’essaie d’y croire, frère, qu’on vende 1000 ou 100 cd’s
moi, quand la porte s’referme, je c-sse une vitre
monte le son, p-sse le mic, on l’fume vite

[couplet 2]
familiarisé avec m-rs-ille et ses agents
première baffe : l’école du micro d’argent
depuis le r.a.p a élu domicile dans mon crâne
ma vie a dérapé, moins d’xxx dans mon xxx
tu sais, virer les boulets qui jalonnaient notre avancée
afin d’placer et d’penser sur mélodie cadencée
lueur d’espoir pour expier l’spliff, j’pense plus
a mes problèmes quand j’veux péter l’style, j’construis
un bidonville sur les fondations d’un bâtiment, ça tient en place
même si y’a encore quelques barres qui manquent
pendant que l’état berne, trop d’xxx parlent de came
la sincérité perd, demande à mon soss xxx
faut que j’bouge pour pas finir à l’anpe
hold-up mental comme demain c’est loin xxx
je t’attrape pas par l’col, j’fais pas du rap hardcore
mais quand j’ai fini mon couplet, tu l’connais déjà par cœur

ha ! c’est ça ! ok !
quand j’ai fini mon couplet, tu l’connais déjà par cœur, frère
12mé, 2005, flehome prod, fatskin
yeah, yeah, yeah

[refrain] ×2
depuis 9.7, dans l’trip, je trime sans céder
j’essaie d’y croire, frère, qu’on vende 1000 ou 100 cd’s
moi, quand la porte s’referme, je c-sse une vitre
monte le son, p-sse le mic, on l’fume vite

[scratchs]
give me the microphone…
put this microphone down…

[refrain] ×2
depuis 9.7, dans l’trip, je trime sans céder
j’essaie d’y croire, frère, qu’on vende 1000 ou 100 cd’s
moi, quand la porte s’referme, je c-sse une vitre
monte le son, p-sse le mic, on l’fume vite