lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu sceptik – méduse

Loading...

[verse 1]

regard vif quand t’a regarde: pensée manœuvrable
relatif à ta vision de comment tu voit la femme
le temps en outrage de ta perception d’elle
l’amour ta pris en otage pour te faire perdre l’essentiel

elle a des pouvoirs maléfiques à tout croire stratégique
attiré par elle car elle dégage une aura magnétique
une histoire à tes risques; t’es accordéoniste
pétrifié par le désir de son accord rhétorique

elle te parle bien, elle t’enchante d’une lecture de necromonicon
recycler bien la tendance d’un amour en décomposition
c-sser les doutes des couples elle découvre (à)
t-sser les pour et les contres
ch-sser des cours elle s’essouffle car elle joue trop
à courir les cons, parcourir les contes

aucun jeux à te concéder pourtant elle joue avec toi
un autre niveau de complété; jamais elle ne s’arrêtera
effet coup d’pieds dans le périnée: défricher toute les pires idées
coupe la tête d’un serpent, y’en poussera deux lors de ma persée

[refrain]

car j’ai capté le regard de méduse
je vois l’amour d’un mauvais œil
l’ambivalence de l’effet féminine qui me plonge dans son déluge
tant qu’à être mal accompagné vaut mieux rester seul

je fais face à la tendresse dans sa tempête
j’ai embr-ssé l’amour épris du venin d’une vipère
dit-moi pourquoi tant de stress? on est pas en temps de guerre, arrête!
méduse trouvera la paix en se regardant elle-même

[verse 2]

devant le miroir tu réfléchis
régicide. moi je m’en sers comme bouclier pour éviter ta magie
t’es évasive dans tes réponses alors on tarde à s’comprendre
j’pense que personne peut te répondre; on a mal chaque fois qu’on tente

visage trompeur de l’amour: le jeux de la séduction
virage abrupte d’un détour me détournant de mes déductions
car si l’amour est une grande route la mienne est f-cké’ comme l’a 40
encore piégé dans la roue sous l’effet de sa contre apparence

tu m’a séduit depuis le premier épisode
t’a bien joué et jouis d’une appuie quand rien ne va
quelque feelings le temps d’un équinoxe
pris dans le filet t’a défilé j’espère que tu ne revienne pas

méduse fait belle figure toujours de pléonasme
‘voir même’ un faux visage pour plaire aux mâles, c’est un fléau d’m-sse!
elle connais bien son effets et s’en sert au max
chérie parle-moi pas d’amour tant que tu porte ton masque

[refrain]

car j’ai capté le regard de méduse
je vois l’amour d’un mauvais œil
l’ambivalence de l’effet féminine qui me plonge dans son déluge
tant qu’à être mal accompagné vaut mieux rester seul

je fais face à la tendresse dans sa tempête
j’ai embr-ssé l’amour épris du venin d’une vipère
dit-moi pourquoi tant de stress? on est pas en temps de guerre, arrête!
méduse trouvera la paix en se regardant elle-même

[verse 3]

juste trop mauvais perdent pour jouer le jeux de ces connes
reset’, souffle dans c-ssette, ré-écoute mon accent grave

je vois encore l’amour de la vieille école
avec autant d’admiration qu’une c-ssette de golden eye au 64

ne joue pas, y’a pas de jeux!
cette chanson s’adressent à celles qui pensent que si-
belle de l’extérieur mais en dedans c’est pourris
c’est pas dans l’regard d’autrui qu’on apprends à être heureux

on se brûle éperdument de l’amour d’une méduse
‘je me suis déjà faite slashé’ par une à myrtle beach
pendent une canicule, c’était vraiment ridicule’ lol

ça brûle un temps mais ça p-sse au rythme des vagues
pet-te méduse remise à l’eau avec son cœur hivernal