lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu remyama – ice cream

Loading...

[couplet 1]
la boule au ventre quand le réveil sonne
tartine du beurre sur les biscottes
dans le métro, on s’emprisonne
moi et tous mes potes de labeur
toujours stressé même le weekend
deux jours c’est pas assez
la semaine je manque d’oxygène
une vie d’oxymore quand ton cœur saigne
remets une pièce dans la machine
fais ton taf, souris à la vie
y a le chômagе et y a la crise
alors dis~toi qu’ça pourrait être pirе
a la pause j’appelle mamie
elle dit le boulot c’est important
comme avoir une petite amie
et qu’elle veut plein d’arrières petits enfants
j’irai la voir la semaine prochaine
ou bien peut~être dans un mois ou deux
j’aime pas être jeune
qu’est ce que sera quand je serai vieux ?
je rêve de dire j’ai besoin de rien
si ce n’est de ton sourire
t’es super, qu’est~ce qu’il me manque ?
comment faire pour prendre du plaisir ?
je les faisais jouir juste par égo
en couple je m’emmerde au pieux
le s~xe c’est comme sur nintendo
c’est plus drôle au début du jeu
quand tu galères à comprendre
que t’appuies sur tous les boutons
t’as mal aux doigts, tu tires la langue
parce que ça fait des heures que t’es au front
[pré~refrain]
ouvrez le carreau que je respire
le gaz des pots d’échappement
la nuit je mens, le jour aussi
et subsiste encore mon égo
ouvrez le carreau que je respire
le gaz des pots d’échappement
la nuit je mens, le jour aussi
et subsiste encore mon égo

[refrain]
embrasse~moi dans le cou
on sera heureux juste nous deux
prends~moi la main
j’ai peur dès que je pense à demain
serre moi plus fort mon amour
ne plus rêver d’éternité
changer chaque seconde en or
a deux on est plus fort

[couplet 2]
nique moi~même, je vais m’éveiller
prendre possession de mon corps
comme le jour du jugement dernier
je vais revenir d’entre les morts
et là je vais t’embrasser
et puis je vais oublier tout le reste
un zeste de toi sur mes lèvres
la terre s’arrête
il paraît que la vie est une fête
j’ai jamais aimé les cotillons
du bonheur en postillons
et dire qu’ils trouvent ça chouette
j’essaie d’être romantique
mais je trouve ça ridicule moi
comme dans ce rêve où je suis en slip
et tout le monde me montre du doigt
putain pourquoi je me lasse
avec toi, je ne veux pas que ça passe
dis, est~ce que tu m’aimes ?
je te rejoins en bas de ton taf
on ira prendre une glace
dis tu crois qu’je t’aime ?
je prends une grande inspiration
j’expirerai l’air quand j’expierai mes péchés
j’ai juste besoin d’une f~ll~tion
les couilles pleines je ne fais que penser
[pré~refrain]
ouvrez le carreau que je respire
le gaz des pots d’échappement
la nuit je mens, le jour aussi
et subsiste encore mon égo
ouvrez le carreau que je respire
le gaz des pots d’échappement
la nuit je mens, le jour aussi
et subsiste encore mon égo

[refrain]
embrasse~moi dans le cou
on sera heureux juste nous deux
prends~moi la main
j’ai peur dès que je pense à demain
serre moi plus fort mon amour
ne plus rêver d’éternité
changer chaque seconde en or
a deux on est plus fort
embrasse~moi dans le cou
on sera heureux juste nous deux
prends~moi la main
j’ai peur dès que je pense à demain
serre moi plus fort mon amour
ne plus rêver d’éternité
changer chaque seconde en or
a deux on est plus fort
[outro]
c’est ce qu’ils ont dit à la télé