lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 13 block – choochoo gang

Loading...

[refrain]
alors n-gg-, c’est comment ?
remplissage de pochetons à la trap
on ne sait faire que les diez donc finis je veux plus qu’on attrape
vrais soldats sur nos rain-tés, nos potos, j’en veux à l’état
binks, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
nos res-frè sont enfermés, nos potos, j’en veux à l’état

[couplet 1]
si on te ch-sse, c’est que t’as pris ce qui nous appartient
[?] coup de schl-ss, [?] brolique t’abats comme un chien
on peut pas tolérer que t’es une poucave
ouvre ta gueule [?]
j’ai la barre sur cette prod, je vais la faire jouir
t’es une b-tch, je vais te faire caner, histoire sans suite
lui invest-t, lui s’entête pour des chattes
lui a rien compris de la vie comme ce gosse à quatre pattes
je suis ce mec qui vient de la rue, qui a faim de ‘seille
je serai ce mec qui [?] si les keufs viennent
où je crèche, la vente de dope pourrait te choquer
descente de keufs à [?] jusqu’à [?]
du [?] aux chalands jusqu’à la roseraie
[?]

[refrain]
alors n-gg-, c’est comment ?
remplissage de pochetons à la trap
on ne sait faire que les diez donc fini je veux plus qu’on attrape
vrais soldats sur nos rain-tés, nos potos, j’en veux à l’état
binks, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
nos res-frè sont enfermés, nos potos, j’en veux à l’état

[couplet 2]
on déboule dans ton bloc que pour la vente de drogue, pas pour être ton pote
bats les couilles de ta vie négro, je suis pas ta pute de psychologue
côtoie les —– qui nient devant la proc’
cuisiner, cuisiner, gros ferme la porte
pouki avant de connaître la cave, ton corps finira dans le coffre
ils veulent mettre des batons dans les roues, on est d’accord
investi dans un gilet au lieu d’investir dans les prot’
deux trois balles dans le corps et négro c’est mort
le glock leur montre la direction de la morgue

[refrain]
alors n-gg-, c’est comment ?
remplissage de pochetons à la trap
on ne sait faire que les diez donc fini je veux plus qu’on attrape
vrais soldats sur nos rain-tés, nos potos, j’en veux à l’état
binks, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
nos res-frè sont enfermés, nos potos, j’en veux à l’état

[couplet 3]
je claque la porte, j’ai pété mon pilon, le foie est déjà dérangé
fil étirable sur la table, y a pas d’heure pour p-sser à table
que des couteaux qui chauffent, pas besoin de tous les couverts
baise l’état, je mets à découvert
des voisins se plaignent que je leurs disent jamais jour-bon
allez niquez vos mères, c’est vous qu’appelez les rejetons
niquez vos mères, c’est vous qu’appelez les rejetons
pourtant quand y a des courses nous on vous aide
donc c’est pour ça que la haine nous [?]
j’ai rayé pokemon pour faire les poches ou poker des mans
comme à l’avant-dernière can, inattendu, comme la zambie
baise l’état, vive le rain-té, santiago bernabé’
c’est pour mes éléphants et mes lions
camer’, c.i, camer’, c.i
tu veux pécho ?
camé c’est par-ici

[refrain]
alors n-gg-, c’est comment ?
remplissage de pochetons à la trap
on ne sait faire que les diez donc fini je veux plus qu’on attrape
vrais soldats sur nos rain-tés, nos potos, j’en veux à l’état
binks, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
réelle, vie de sauvage
nos res-frè sont enfermés, nos potos, j’en veux à l’état