lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – scènes de liesse

Loading...

[couplet 1]
j’ai besoin d’expier, d’cracher ma bile
donne-moi un simple coup d’main pour p-sser la rive
le film de ma vie est crade
j’voudrais mettre des grosses claques au scénarise
un élixir de méchanceté coule de ses narines
protège-moi du mauvais sort si le mien est scellé, seul
je ne serai éternel comme la goutte céleste
xxx en full access
tu veux qu’ce bourrage cesse
mais l’ère du temps nous a rendu amorphes
combien sont comme moi et recherchent
l’amour d’un soir pour tromper leur angoisse de la mort ?
existence en proie au vide pour une véritable parodie
j’me fous de c’que les cartes du tarot disent
moi, j’trace ma route, prends de façon p-ssionnée
des joies qui se font de plus en plus occasionnelles
-ssez de naviguer en eau trouble
il est temps d’emprunter une autre route, tu l’sais

[refrain]
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
la vie n’en est que p-rs-mée
on p-sse quelques heures devant sa glace
dans l’espoir de finir par s’aimer
dans l’espoir de finir par s’aimer
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
la vie n’en est que p-rs-mée
chaque jour, on lutte avec hardiesse
malgré tout, on reste p-ssionnés

[couplet 2]
le monde commence à m’faire vriller
incapable de lâcher un vrai sourire de novembre à février
tout me semble aseptisé, pas le cœur aux bêtises
et pour kiffer l’instant, j’crois que j’ai pas -ssez tisé
remets un shoot de rhum, des losers
j’organise la coupe d’europe, venez tous
a croire que, vue d’en-haut
l’éternel s’amuse à se foutre de l’homme
les pouces ne s’dressent plus, on se les tourne
on prend ses marques dans sa marge
évitant soigneus-m-nt d’en sortir
difficile de penser large
y’a les xxx qui font taches, y’a nos alter ego
les fléaux modernes sont en train d’altérer les gosses
sur le mur de l’indifférence, nos plaintes ricochent
et l’on ressort vides à chaque touches tournées vers le p-ssé
on s’renferme, la bouche remplie d’salive
les années antérieures se figent et se cristallisent

[refrain]
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
on p-sse quelques heures devant sa glace
dans l’espoir de finir par s’aimer
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
chaque jour, on lutte avec hardiesse

[refrain]
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
la vie n’en est que p-rs-mée
on p-sse quelques heures devant sa glace
dans l’espoir de finir par s’aimer
dans l’espoir de finir par s’aimer
on saisit toutes les scènes de liesse
car la vie n’en est que p-rs-mée
la vie n’en est que p-rs-mée
chaque jour, on lutte avec hardiesse
malgré tout, on reste p-ssionnés

[outro]