lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – l’ombre de soi

Loading...

[intro]

[couplet 1]
elle peut aguicher tous les hommes et donner dans l’extrême
te proposer d’te sucer dans les chiottes du tex mex
elle peut -ssurer dans l’geste et dans le textuel
ça n’fera hélas jamais d’elle une bombe s-xuelle (non !)
il peut crier sur tous les toits qu’sa meuf est la plus belle
jeter toutes les photos d’ses ex à la poubelle, il peut
annoncer à tous que son cœur se nourrit d’elle
ça n’fera hélas jamais de lui un mec fidèle (non !)
j’pourrais monter mon cul, rentrer dans tes rêves
faire de la polémique, faire en sorte que les gens s’énervent
j’pourrais ramener un tas d’biatchs dès que ma voix s’élève
ça n’fera jamais de nous des gens célèbres (non !)
j’pourrais faire du spiritisme pour qu’agisse la ruse
prendre toutes les cuites possibles, souiller le parvis d’ta rue
j’aurais beau parler d’eux sur tous mes disques parus
ça n’me ramènera hélas jamais mes disparus

[refrain] ×2
on peut crier tout fort qu’on connaît son affaire
raconter tout ce qu’on a fait avec un ton acerbe
on peut hurler la vérité alors qu’on la cherche
au fond, on est que l’ombre de ce qu’on voudrait être

[couplet 2]
il peut p-sser ses journées à bouffer des grecs-frites
porter des fringues larges, investir dans le textile
il peut bloquer, la nuit, sur tous les clips de m6
ça n’fera jamais de lui un mc, négatif
tu peux avoir l’sticker du che collé sur l’dictionnaire
refaire le monde avec tes potes et jouer au missionnaire
tu peux faire tes discours depuis que t’es en conditionnel
ça n’fera jamais d’toi une graine de révolutionnaire (non !)
ils peuvent vider l’pays de tous ses êtres maudits
balancer les souvenirs par-dessus la corniche
ils peuvent remettre une couche de peinture sur le ter-ter jauni
ça n’fera jamais d’la france une terre promise (non !)
on peut se croire brave au milieu d’un tas d’peureux
en baiser une tous les soirs ou tomber amoureux
on peut avoir du fric et en mettre plein les yeux
ça n’fera hélas jamais de nous des gens heureux

[pont]
ça n’fera hélas jamais de nous des gens heureux
retiens ça, le bonheur est bien trop onéreux
il se cache et cet enfoiré est bien perché
mais on péterait tous un câble si on arrêtait d’le chercher

[refrain] ×3
on peut crier tout fort qu’on connaît son affaire
raconter tout ce qu’on a fait avec un ton acerbe
on peut hurler la vérité alors qu’on la cherche
au fond, on est que l’ombre de ce qu’on voudrait être