lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – la vie de château

Loading...

[couplet 1 : 12mé]
j’ai encore d’la rime à foison pour les gens qui suivent
et également pas mal de comp-ssion pour les gens qui s’livrent
stressé par le vice, laisse p-sser à toute vitesse
des instants perdus parce que j’oublie quand la vie m’teste
le rêve arrive, permet d’accomplir ses désirs
certains l’trouvent dans une fumée au parfum d’résine
souvent apitoyé sur l’moment présent
j’construis mon avenir sachant qu’on peut partir à tout instant
beaucoup d’xxx s’entraînent quand d’autres se traînent
les photos surprennent, une famille en couverte d’sans abris
peu d’lecteurs pour la souffrance quotidienne
personne veut t’relever si tu tombes au fond de l’abime
ici, on fait taffe, on dort plus, on s’bourre d’vitamines
oublie ton corps quand l’envie d’mener la belle vie t’anime
trop d’exemples autour d’moi réitèrent ce schéma
bosser comme des oufs pour des clopinettes à la fin du mois
et moi, jeune glandeur choyé par ses parents
j’veux m’en sortir sans trop d’saletés collées sur les phalanges
si j’ai une vie décente sans souci du prix de l’essence
j’veux pas non plus qu’mon existence se retrouve vidée d’sens
percer dans l’rap triste, vivre en tant qu’artiste
avoir des heures de studio, enregistrer un mot par piste
même la musique s’vend au kilo, l’art s’dissipe
chose compréhensible parce qu’ici, eh
t’sais qu’chacun cherche, trouve son moyen d’enculer l’monde
écoute le discours d’chaque homme jactant et vois sur quoi il s’fonde
la soif d’argent, son ivresse, les contingents, l’business
les perceptions d’ceux qui possèdent un savoir livresque
cash, flouze, peine, gâche pas l’suspens
en pensant qu’demain tu ress-sseras ton blues
benson en boucle dans ta benz, aujourd’hui l’biz marche
crois-tu vraiment pouvoir baiser la france comme bismarck ?
la crise marque son temps, un constat d’plus
certaines rues d’ma ville ont hérité d’un gros tas d’pute
la pitié est morte chez ceux qui veulent la vie d’château
faut pas s’mentir, en vrai, on n’a pas tous sa part du gâteau

[couplet 2 : mash]
la vie d’château, pour moi, c’est en appart qu’ça s’p-sse
conscient d’ma chance, j’louche pas sur celle d’en face
c’est sûr, des envies m’enivrent, ma zik j’aimerais en vivre
pour l’heure, j’préfère en rire, j’me contente d’un rien
un sourire d’ma mère, ça, ça m’ég-ye
je l’aime, je veille sur elle, c’est ma prunelle
la vie d’chàteau, la liberté d’écrire et d’chanter
faire vivre c’qui m’entoure, rester objectif, rien inventer
rien pour m’vanter, j’vis modestement, simplement
pas d’bling-bling dans mes rimes, jamais mon texte ment
mon gars s’demande c’que j’fais au mic avec 12mé
ma vie d’château, des fonky vibes sur la loosedé, la famille
certains moment xxx la guigne m’fait du pied
j’la kicke, j’veux pas l’épouser
la vie d’château c’est la vie tout court, lorsque tout roule
suée d’grosses gouttes sur scène même si y’a pas foule
parfois en disant qu’on s’en fout, c’est faux, je l’avoue, ma foi
j’déboule, ils m’chouf de trav’, moi, j’chauffe ma voix
je l’aime ma vie d’château même si j’y suis pas l’roi
l’peu-ra, xxx toujours à fond comme les paras
maxis, lp’s et des vinyles, y’a qu’ça qui m’anime
le xxx ou alors illmatic
c’est loin des pet-ts mc’s d’ma ville, sur ma vie
certains déchirent, plein m’font rire, c’est mon avis
la vie est belle quand elle se p-sse au bras de celle que j’aime
mes quelques peines s’effacent quelques heures à peine
d’ici la trentaine, faut que je l’enterre ma vie d’bohème
chaque mot d’ma reine est un poème