lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – funkadelic again

Loading...

[intro]

[couplet 1 : 12mé]
j’crois qu’ça m’a pris, j’avais 4 ou 5 piges
l’inconscience de ce monde, ses vices et ses vertiges
j’étais tout pet-t mais j’rêvais déjà de prestige
je m’en rends compte les soirs lorsque mon p-ssé s’fige
positiver pour attiser les âmes ou éviter les xxx
faire des zigs et des zags, j’ai d’la zik et des sacs à déballer
j’ai maîtrisé les flammes et déguiser mes drames
laisser glisser les armes mais j’ai dit que j’ferai ça sans m’étaler

mais j’ai dit que j’ferai ça sans m’étaler
12mé, raph

[couplet 1 : raph]
i remember those days, xxx
xxx so crazy
my memory just got reactivated
remember the time when i was younger
xxx like xxx, i’m saying
back in those days xxx
but it was cool xxx
xxx i was hoping to make money xxx

[couplet 2 : raph]
you know xxx really moving
d-mn right, that’s what i call moving, h-ll yeah !
xxx
that’s why i act a fool

[couplet 3 : 12mé]
mec, à l’époque j’étais du genre gosse cool
toujours un sourire à donner
a la daronne, au père et aux profs qui étaient du genre old school
toujours un conseil abonné
aux leçons récitées à la conscience
qu’ici les gens bossent tous finissent tous à 7 de tens’
pour des b-ssesses et quelques grosses pertes de temps
moi, j’imitais michael en faisant des bêtes de danses
j’avais pas encore compris que j’avais la tête dedans
j’ai grandi et je connais par cœur les vices
j’avais moins d’souci quand xxx parker lewis
ou fresh prince, j’abdique, j’suis très triste
mes yeux d’enfant avaient déjà vu la traîtrise

[couplet 4 : 12mé]
putain, j’ai commencé à prendre toutes les filles pour des connes
j’avais changé de mœurs, j’avais changé de codes
toujours fourré chez man’s avec ma bande de potes
on p-ssait nos après-midi à fumer du xxx
vers 15 ans et demi, je disait toujours zob
quand est-ce que nos parents vont nous prendre pour des hommes ?
mon destin a changé, j’ai rendu ma mère folle
le jour où j’ai pris dans la main un microphone
avec mon premier groupe, on en faisait des tonnes
le samedi dans ma chambre, on entendait du bob
et quand l’une de mes rimes avait l’ère d’être bonne
elle provenait de shurik’n ou d’akhenaton
avant 21 ans, je n’buvais pas d’alcool
mes gars autour de moi trouvaient ça plutôt cool
je ramenais les meufs une fois qu’elles étaient saoules
et également les mecs qui braillaient comme des sourds
souviens-toi, à l’époque je n’avais pas de bousolle
ma vie semblait être bloquée au troisième sous-col
on a beau faire les dingues, qu’on soit saoul ou bien sobre
on échappera jamais vraiment à ce que nous sommes, boy

[outro]