lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 12mé – chills

Loading...

[intro : raph & 12mé]
i got chills
i got chills
i go xxx
12mé et raph, headphones

[couplet 1 : 12mé]
j’ai des frissons quand je pénètre dans cette ambiance
change de position pour faire inverser la tendance
laisse un peu se prél-sser mon complexe de narcisse
vivre au son d’la b-sse lorsque les visages s’éclaircissent
j’avoue c’est c’qui m’fait vivre, rapper, placer des rimes
gratter des phases de dingue pour éclater xxx
j’xxx et réponds aux angoissés qui s’animent
en faisant des messes b-sses, mec, on est parti sur la même base
i got chills, ouais, quand j’pense à mon avenir
j’prie xxx, dans ce milieu même les filles sont nocives
mec, rêver d’peser c’est bien joli mais j’refuse
catégoriquement d’être un crevard sans thune toute ma vie
donc si ça foire, j’arrête, pareil que pour l’sh-t
j’dois m’dire ça à chaque fin d’barrette
quand la p-ssion prend l’dessus, on demande vite de l’air
respect à ceux qui l’font mais, moi, j’trimerai pour un smic

[refrain : raph]
i got chills
i go xxx
i got chills
i go xxx

[couplet 2 : 12mé]
partis en néophyte, on s’étonne, on s’étale, on sépare
l’encéphale est brisée par des sons qu’on décale et recale
les vices naissent, aveuglé par business t’as zappé tes potes
tes écrits voudraient décrire un monde en crise mais si
les conventions sont p-ssées, les p-ssions s’dép-ssent
et t’auras du mal à t’effacer sous les coups
arpente la vallée des hommes et soudain tu découvres
que trop de bâtards, ici, ne veulent pas s’serrer les coudes
garçon, ce monde a ses règles, une blonde -ssez maigre
te montre le chemin, tu toucheras pas deux secondes à ces lèvres
arrête le fantasme, le xxx est sobre
mec, tu constates que tu vis au contact des autres
moi qui croyait finir en place comme les darons xxx
xxx, dénonciateur d’un monde qui n’tourne pas rond
et j’bascule, les concerts ont remplacé les cours, j’rappe
mouille le maillot pour qu’la trilogie puisse p-sser les tours

[outro : raph]