lirik.web.id
a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 #

lirik lagu 113 – g.a.v.

Loading...

[intro]
les avocats montent à la barre
ils contestent les placements en garde-à-vue qui ne respecteraient pas les exigences de la cour européenne des droits de l’homme
voir même, le droit pénal français
ce qui rendrait inconst-tutionnelles les gardes-à-vues
un droit qui n’est pas toujours appliqué

[rim’k]
hey enfoiré de chef de poste
frappe-moi avec ta matraque de toute tes forces
tu me feras jamais une bosse
moi j’en veux pas d’ta portion d’rime
respecte moi ahh j’ai pas braqué la poissonnerie
pour moi c’est l’embargo pour un clochard c’est l’embelli
demain sera halila j’p-sse en flagrant délit
on garde la forme on a les vices, les vices de formes
on sait réduire les peines avec une arme en plastoc
j’nie en block, c’est fastoche
met moi au hebs, j’ressors mastoc
et j’investis ton salaire dans un xxx
la gardav’ c’est disneyland, le quartier c’est woodstock
faites briller les lampes torches, j’ai l’habitude des spots
j’suis l’idole de vos gamines
j’ai préparé sous le lit de la mort au rat pour la brigade canine
on -ssume c’qu’on commet j’fais d’l’hard monnaie
tu m’attraperas jamais, j’ai de la skonk dans les mollets

[refrain : mokobé]
g.a.v
24 heures, 48 heures, 72 heures
selon le procureur
j’ai gravé
le nom de mon quartier, mon prénom
des insultes, la date de mon arrestation
j’ai gardé
le silence des souvenirs
pour tenir le coup
même si ils me poussent à bout
g.a.v, g.a.v

[mokobé]
j’sais même plus quelle heure il est
j’suis complétement déconnecté
un flic joue avec moi du regard devant la porte vitrée
habitué à une gêne de k’1 fry, deux douches par jour
j’me retrouve crade comme un punk sur un carrefour
rien qui me permette de distinguer le jour de la nuit
le temps s’étire et on me traite avec beaucoup de mépris
les poignets entaillés ça n’arrête pas d’crier
j’ai envie d’grailler mais c’est quand que j’vais tailler
j’entends le pas des inspecteurs, le bruit des casiers
les allers-retours dans les escaliers
j’imagine l’inquiétude des proches à l’extérieur
en attendant faut que je leur mette une disquette a l’intérieur
souris pas, demain ça sera p’t’être toi
jte l’souhaite pas, personne est à l’abri, demande à tapie
j’reste digne, j’ai des principes
j’pars au dépôt en principe
faut que l’avocat me sorte de ce c-sse-pipe

[refrain : mokobé]

[a.p]
déjà plus de 24 heures de gard’av
faut me crever pour qu’j’crache
si tu veux voir de quoi j’suis capable
eh bleu, appelle mon baveux
j’p-sserais pas aux aveux
en plus j’sais même pas pourquoi
j’suis en garde à vue
au péage ils m’ont contrôlé
pensaient qu’on revenait d’hollande
ensuite ils m’ont menotté
ces batards étaient violents
j’suis bloqué en pleine campagne
là-bas y’a rien, en plus j’suis loin du quartier
y’a pas d’témoins, mets moi seul en cellule
j’ai l’habitude, quelques séries de pompe
pour p-sser l’temps, et j’vous insulte
gradé ou pas, enlève ta main
j’en ai marre de faire les cent pas
toujours le même refrain
pas d’stress jusqu’au verdict, soirée merdique
fais-moi signe quand on ira au palais d’justice
pour l’instant j’suis bloqué là
et l’heure tourne et l’heure tourne
enfermé au comico
et l’heure tourne et l’heure tourne

[refrain : mokobé]

[rim’k]
la b.a.c tourne, tourne en rond
chope personne, glande quand tu sors de g.a.v
mais t’es l-ssé
g.a.v (x2)

[outro]
désormais, tout le monde est susceptible de connaître un jour ce traitement
les difficultés de la garde-à-vue, c’est qu’on a pas de possibilités de contester, par la suite, une mesure de garde-à-vue qui aurait été injustifiée