Artis / Penyanyi: a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z #

lirik lagu haristone – intro

[couplet 1: haristone]
ils peuvent parler autant qu’ils veulent
je sais que j’ai pas changé
j’ai tout misé sur le pe-ra, j’ai pas d’plan b
j’ai pris ma douleur en patience, j’ai patienté
j’ai fini solo, moi qui voulais r*ssembler
maintenant c’est chacun pour soi
si je ne te parle plus, ne me demande pas: “pourquoi ?”
tu m’as beaucoup trop trahie, pour que je reste courtois
toute fois, je sais que, faire confiance c’est risquer de prendre des coups d’schl*ss, donc
mon dos est balafré, t’imagines pas c’que ça m’a fait
tout ça m’a rendu casanier
j’ai vu trop d’moutons cavaler
je ne me sali plus les mains
je les regarde posé du haut de mon canapé
j’ai du forger mon caractère, hein
pas d’amis, mais peu d’alliés
j’reste seul tu peux pas l’nier
j’veux des sommes et du papier
la flamme ne sera pas raviver
et le cœur du à réanimer
la trahison m’est familière
6 sur 6 dans leurs barillets
donc je surveille mes arrières
et tu captes que la fraternité a perdu de son sens, quand
ceux que tu appelais frère, sont les causes de tes pans*m*nts
ce monde est sanglant, c’est même étrange, nan ?
on se dit: “je t’aime” que lorsqu’on est sûr de faire semblant

[refrain: *ssya]
who can tell how much for sure ?
i just fell in a [?] but me, but me
i’m not into that sh*t
not anymore, not anymore, … not anymore

[couplet 2: haristone]
trahison, définit l’homme en huit lettres
ils étaient où tes sos, quand ça a tourné au vinaigre
et tétaniser par la peur, ou hypnotisé par une minette
ils parlent de loyauté alors qu’eux-même ne sont pas fidèles
fait belek aux épines si l’amitié t’as fait une fleur
dans mon cœur il fait tout noir mais j’trouve pas l’interrupteur
tu m’as mis un coup d’cr*sse, j’pardonne mais j’oublie pas
chez moi, quand il a mal, un homme ne le dit pas
j’ai pris des coups, a plus savoir quoi dire
tellement marqué par la vie que j’pense même pas pouvoir choisir
entre le propre et le sale
entre le bien et le mal
entre le [?] et le haram
les diplômes et l’illégal j’en ai marre
de courir après un truc invisible
y’a des larmes, sur ma feuille, jusqu’à la rendre illisible
loin d’être exemplaire, j’peux pas te faire la morale
on veut tous des thunes, mais c’est l’argent qui nous aura
j’ai perdu goût à la vie, quand mon frère à perdu la sienne
j’lui était fidèle comme un chien, au final elle a fait la chienne
j’ai vu des mecs qui pourraient te kaner pour un 10
moi j’me suis éloigné d’ça, je veux vendre mon talent sur un disque
moi j’me suis éloigné d’ça, je veux vendre mon talent sur un disque
j’ai vu des mecs qui pourraient te kaner pour un 10
moi j’me suis éloigné d’ça, je veux vendre mon talent sur un disque

[refrain: *ssya]
who can tell how much [?] ?
i just fell in a [?] but me, but me
i’m not into that sh*t
not anymore, not anymore, … not anymore

- lirik lagu haristone